ICUREsearch

Nos réalisations

ICU-diary

Influence du journal d'un patient sur la vie des patients et des familles après un séjour en réanimation: Une étude prospective multicentrique randomisée avec évaluation à l'aveugle.

Le séjour en soins intensifs est souvent traumatisant pour les patients et les familles. La plupart des patients font état d'une absence complète de souvenirs, de l'existence de faux souvenirs, ou d'hallucinations. Cela peut provoquer du stress post-traumatique. Posséder un journal racontant l'histoire du séjour du patient en soins intensifs, avec tous les événements associés, et l'écrire avec l'aide de sa famille semble être un moyen de prévenir les cicatrices psychologiques du séjour.

Cette étude, réalisée dans 36 services intensifs en France, se penche sur cette question et vise aussi à connaitre le ressenti du patient sur son journal.

ICU Diary web site

Empiricus study

Chez les patients souffrant de candidose invasive, un traitement précoce par antifongiques permet de réduire la mortalité liée à cette pathologie, qui reste élevée. Compte-tenu de l’absence de précision des tests diagnostiques précoces, un traitement antifongique est instauré empiriquement chez des malades dans un état grave, avec un sepsis, dès lors qu’ils présentent des facteurs de risques d’infections fongiques invasives et de multiples sites de colonisations fongiques. Cette stratégie, bien que recommandée par les récentes directives de l’IDSA dans leur mise à jour de 2016, n’a cependant jamais fait la preuve de son efficacité chez les patients en état critique, en dehors de tout contexte de neutropénie ou de transplantation d’organe. Un test sanguin mesurant les B-D-glucanes, un composant de la paroi cellulaire de nombreux champignons, incluant les levures de type Candida, a été approuvé par la FDA comme outil diagnostique complémentaire des cultures pour détecter des infections fongiques. Ce test manque toutefois de spécificité chez les malades de réanimation atteints de multiples défaillances d’organes et souffrant fréquemment d’infections bactériennes.
Enfin, les traitements empiriques représentent les deux-tiers des antifongiques utilisés en réanimation, et l’absence de bénéfice démontré doit être soupesée au regard des coûts du traitement empirique, de sa toxicité et des risques associés d’émergence de souches résistantes.

La valeur ajoutée de cette étude
Dans cet essai multicentrique en double aveugle randomisée, 260 patients avec un sepsis, non transplantés, non neutropéniques, sous ventilation mécanique avec défaillance d'organe et de multiple colonisations à Candida ont été sélectionnés dans 19 services de soins intensifs. Nous avons comparé l'administration de micafungine (100mg/jour) pendant 14 jours avec un placebo. La micafungine empirique n'a pas influencé la survie sans infection fongique invasive à J28. Ce résultat reste le même dans le sous groupe des patients avec un serum B-D-glucane positif. Cependant, la micafungine réduit significativement l'incidence de l'infection fongique nosocomial.