FAMI-LIFE

 

Depuis le mois de février 2020, les inclusions (500 patients) de l’étude “FAMI-LIFE” sont terminées. L’objectif principal de cette étude est de déterminer l’incidence et les facteurs de risque de deuil prolongé chez les familles des patients décédés dans les unités de soins palliatifs (USP) en France. Cette étude a pour objectifs secondaires :
 – de mesurer l’incidence des symptômes d’anxiété et de dépression des familles entre le troisième et le cinquième   jour d’admission en USP.
 – de mesurer l’incidence des symptômes d’anxiété et de dépression des familles à 6 mois de la date du décès.
 – de déterminer les facteurs d’évolution du score HADS entre le troisième et le cinquième jour de l’admission en   USP et à 6 mois des familles.
 – de mesurer l’incidence du syndrome de stress post-traumatique (PTSD) des familles à 6 mois de la date du   décès.
 – d’analyser le vécu du deuil entre 6 mois et un an après le décès pour les familles ayant in ICG > 25.
Les données sont recueillies dans 29 centres.